L’agenceur n°61

A partir de 12,00

Effacer

Sommaire

NEWS
Double prix pour la Mamounia de Jouin-Manku
Porcelanosa se renforce à l’international
Hesse Lignal joue la carte du renouvelable

CÔTÉ COLLECS
PEINTURES
Algo, Primwood Mat,
Bioalkyd, Biome

DOSSIER LE BOIS DANS L’AGENCEMENT
Du designer à l’exécutant
La relation agenceur-architecte, avec les témoignages de Pascale Bartoli et
Alain Callemard, Philippe Ponceblanc et Eric Hoen, Katja Thom, Marielle
Lombard, Nils Holger Moormann, Sébastien Mangeonjean, Nathie Katzoff
Un matériau technique pour tous les chantiers
Le panneau bois monte toujours en gamme
Interview : Marc Menouillard, Meilleur Ouvrier de France
Portrait d’entreprise : Avrillon Agencement

 

CE NUMÉRO CONTIENT

Un publi-rédactionnel Eurobois

Edito

Le XXIe siècle sera-t-il l’âge du bois ?
Pour ceux qui ne le sauraient pas, l’Agenceur n’a pas toujours été le nom de
votre magazine. Au moment de sa création et pendant plusieurs années, il a
porté le titre Pano, Porte & Parket. Exclusivement consacré au matériau bois, il
était la caution « intérieur » de son grand frère BOISmag, mensuel du même groupe Bois News Media et leader pour tout ce qui concerne l’industrie du bois en première et deuxième transformations. Mais même si, en changeant de nom, l’Agenceur s’est tourné vers d’autres matériaux afin de traiter un plus grand éventail de sujets, le bois n’était jamais bien loin, comme un héritage dont on ne se défait pas – ou plutôt que l’on ne souhaite pas laisser trop longtemps de côté.
Le bois est ainsi. Matériau intemporel, témoin privilégié de l’évolution des techniques et des technologies, il a traversé les époques au gré des usages et des tendances, tantôt surexploité, tantôt délaissé, mais jamais abandonné. Le bois en intérieur sonne comme une évidence : en revêtement de sol ou pour le mobilier bien sûr, mais également en panneaux, en menuiseries diverses (fenêtres, huisseries, escaliers), en revêtement mural…, il s’adapte à tout type de projet pour peu que le professionnel sache le travailler et le poser comme il se doit. Comparé à d’autres matériaux souvent cantonnés à une seule application, le bois demeure l’un des plus polyvalents. Et évidemment l’un des plus naturels. Car si la mode est un éternel recommencement, les enjeux politiques et environnementaux viennent parfois s’imposer. L’arrivée prochaine de la RE2020 va pousser encore un peu plus loin l’utilisation du bois dans les habitations. En construction principalement, mais pas seulement. Certains mouvements, l’association Adivbois par exemple, vantent depuis plusieurs années ses bienfaits en intérieur, aussi bien sur le plan économique qu’écologique. Et c’est là que la tendance pourrait passer au second plan pour laisser la place à une donnée incontournable : en tant que piège à carbone, le bois est à coup sûr LE matériau du futur.
La préhistoire a eu son âge de pierre, l’histoire ses âges du bronze et du fer, le passé récent a vu la consécration de l’acier et du béton… et durant toutes ces époques, le bois restait présent. L’avenir verra-t-il enfin l’avènement de son ère de gloire ?

 

Brice-Alexandre Roboam

Type de support

Numérique (pdf), Papier et numérique (pdf)

Zone d'expédition

CEE / Suisse / Dom-tom, France Métropolitaine, Reste du monde