L’agenceur n°59

A partir de 12,00

Effacer

Sommaire

FOCALE

  • Le siège de Schindler, un écrin de bambou

 

NEWS

  • Le mobilier du Carlton
  • Cannes vendu aux enchères
  • Valdelia et Extramuros lancent leur Rêvolutions

 

SALONS

  • Interzum a décerné ses prix
  • Succès pour le Ciff Guangzhou

 

CÔTÉ COLLECS

SPÉCIAL REVÊTEMENTS DE SOL

  • À la recherche de l’authenticité

 

CÔTÉ RÉAS

  • Fitness et business à Rome ; un cordonnier bien chaussé

 

DOSSIER

MATÉRIAUX SOUPLES : DES SOLUTIONS POLYVALENTES

  • Réalisations

 

FOCUS

LE SAVOIR-FAIRE LABELLISÉ

  • Une centenaire en pleine croissance
  • Dans les Vosges, hêtre ou ne pas hêtre ?

Edito

À l’ère des salons virtuels

Le numérique n’a jamais été autant à l’ordre du jour. Alors que le travail à distance, « fortement encouragé » par le gouvernement du fait de la situation sanitaire, a quelque peu révolutionné le fonctionnement très (trop ?) classique des entreprises, le retour progressif à la normale pourrait être source de surprises. Et si le télétravail devenait, si ce n’est la norme, du moins une habitude, comme chez nombre de nos voisins européens ? Confinement et annulations/reports des salons professionnels obligent, les marques se sont dans tous les cas prises au jeu du toutnumérique. Pas de parcs d’expositions, pas de halls bondés, pas de rencontres physiques… mais tous les atouts d’un salon grâce aux dispositions prises par les fabricants et à leur capacité d’adaptation. Le hasard faisant bien les choses, ce sont surtout les spécialistes allemands en quincaillerie qui se sont distingués, à l’occasion d’un salon Interzum 100 % numérique. Peut-être la plus impressionnante, la plateforme Discoveries imaginée par Häfele est à la hauteur des innovations technologiques de l’entreprise. Elle permet une navigation très immersive (presque étourdissante !) offrant un aperçu détaillé des nouveautés et autres solutions de l’industriel allemand, à grand renfort de vidéos, d’animations 3D et d’incrustations dynamiques de professionnels de la marque pour une visite de stand revisitée. Dans le même ordre d’idées, Hettich a initié les Xperiencedays, et Blum son événement interactif Blum Connects. « Les clients ne peuvent pas venir vers nous ? Aucun souci, allons chez eux ! » Un mantra dont se sont emparées nombre de sociétés afin de pallier une situation troublée, mais qui pourrait surtout donner des idées pour la suite, à l’image de la généralisation du télétravail. Häfele a d’ores et déjà annoncé vouloir capitaliser sur sa plateforme jusqu’à la fin de l’année, au minimum. Et ainsi créer une nouvelle façon de travailler ? Dans cette même optique, le groupe Bois News Media, éditeur de votre magazine l’Agenceur, a créé son propre salon virtuel : la plateforme Wood Partners (https:// woodpartners.fr). Pour le moment dédiée aux produits bois, elle aura pour vocation de se diversifier à d’autres matériaux et solutions d’agencement. Bonne visite !

Brice-Alexandre ROBOAM

Type de support

Numérique (pdf), Papier et numérique (pdf)

Zone d'expédition

CEE / Suisse / Dom-tom, France Métropolitaine, Reste du monde