L’agenceur n°51

A partir de 6,00

Effacer

Sommaire

ACTUALITÉ

  • Le contreplaqué, un bon panneau tout-terrain
  • Le smart home, désir ou réalité ?
  • Bien-être au travail : où en est-on ?
  • Placo renforce

 

RETAIL ET MAGASINS

  • Le nouveau concept
  • Balmain arrive à ParisRevêtements de sol : les nouveautés 2019

 

DOSSIER : LA RÉVOLUTION DES INTÉRIEURS

  • 60 ans et très tendance
  • Une matinée consacrée aux accessoires
  • Les matériaux au coeur des Rendez-Vous de la matière
  • Des produits à la pointe de l’innovation

 

BUREAUX, ERP, GRANDS OUVRAGES

  • La cantine Lavazza se pare de panneaux acoustiques
  • Une réhabilitation primée aux ADC Awards

 

TECHNIQUE ET FABRICATION

  • Tirer parti de l’impression numérique
  • PROFESSION
  • Chez 2020, la formation au centre de l’offre

 

AGENDA

Edito

Le meilleur reste à venir

Certes, l’ambiance tourne au morose dans le secteur du bâtiment : chiffres de la construction à la baisse pour ce premier quadrimestre, carnets de commandes qui se dégonflent, trésoreries des petites entreprises souffrantes… autant de données objectives pas très rassurantes, qui trouvent un écho irrationnel, comme une évocation de fin de monde, provoqués par l’incendie de Notre-Dame de Paris ou les dégâts occasionnés au mobilier urbain lors des manifestations des Gilets jaunes dans les centres-villes, auxquels nous assistons, impuissants. Pourtant, le meilleur reste à venir : nous avons devant nous un monde en pleine mutation, et des transformations dans nos modes de vie qui, même si nous n’en appréhendons pas encore tous les enjeux, sont sans nul doute porteuses d’autres transformations dans les espaces de vie. L’heure est donc à l’innovation, à la recherche et au développement de nouvelles solutions, à la créativité et à l’invention en général. Le monde de l’agencement est en pleine ébullition, il cherche comment employer et réemployer les matériaux, tente de comprendre les demandes actuelles du marché, réfléchit en somme à un avenir meilleur, qui tiendra compte à la fois de l’écologie et de notre confort, de nos besoins et de ceux de la planète. Alors, haut les coeurs, du mouvement de la terre naissent les plus belles fleurs.

Alice Heras

Type de support

Numérique (pdf), Papier et numérique (pdf)