L’agenceur n°45

12,00

Sommaire

ACTUALITÉ

  • L’ameublement se porte nettement mieux
  • Contreplaqué : un potentiel esthétique à découvrir
  • À Domotex, une nouvelle formule plébiscitée
  • Pari gagné pour Eurobois
  • Produits : shopping de printemps

 

DOSSIER

  • Comment travaillerons nous demain ?
  • Se sentir libre au bureau
  • Bien-être au travail : l’exemple Steelcase
  • Au coeur de l’évolution
  • En couverture : dans les locaux du Bon Coin

 

ÉQUIPEMENTIERS

« Les équipementiers améliorent notre vie quotidienne »

 

RÉALISATION

  • Étagères blanches pour lunettes noires

 

AGENCEMENT

  • De l’atelier de menuiserie service clé en main

 

SURFACES ANTIBACTÉRIENNES

  • En finir avec les germes

Edito

Et si on reparlait du bien-être au travail ?

Alors que, jour après jour, notre attention se trouve de plus en plus sollicitée – alertes téléphoniques, déferlement constant de mails, « unes » de journaux et autres messages, bandeaux publicitaires, vidéos se déclenchant sur les pages Internet dès qu’on les ouvre, et j’en passe –, de nombreuses études montrent que notre concentration au travail, et donc notre productivité, s’améliorent lorsque nous nous y sentons bien. Aux entreprises de trouver des moyens pour que leurs salariés s’y sentent effectivement bien… L’agencement y est pour beaucoup : naguère très en vogue, l’open space semble ne plus être une solution attractive, ou alors uniquement sous certaines conditions. En effet, le dernier observatoire Actinéo de la qualité de vie au travail révèle que les Français continuent à préférer les bureaux individuels et fermés. Alors l’open space, d’accord, mais seulement s’il est aménagé de manière à sauvegarder des bulles de concentration et d’intimité. Ce qui équivaut à dire que l’agencement doit obligatoirement tenir compte de l’acoustique, de l’adaptation du mobilier d’une personne à l’autre, de la lumière et de l’alternance entre salles permettant la création collective et espaces fermés. Un casse-tête ? Pas vraiment, dans la mesure où il s’agit simplement d’imaginer des bureaux à l’image de nos intérieurs, confortables, propres et chaleureux à la fois, grâce à l’utilisation d’une combinaison intelligente de meubles modulables et de matériaux de qualité. Une formule sans surprise, mais de plus en plus nécessaire à la préservation de notre si précieuse concentration.

 

Alice Heras

Rédactrice en chef