BOISmag n°197

A partir de 12,00

Effacer

Sommaire

NEWS

L’actualité de la filière,de la construction, du négoce,des équipementiers…

 

PUBLICATIONS – HOMMAGE

 

NOMINATIONS

 

SALON

Batimat parie sur la capitale

 

FILIÈRE

France Relance, la filière bois en ordre de bataille

L’emballage bois joue la carte des essences françaises

 

MENUISERIE

Fenêtre sur un marché dynamique

 

DOSSIER

La construction bois en pleine mutation technique

 

ENQUÊTE

Les bardages bois gagnent du terrain

 

PRODUITS

Edito

LE BOIS AFFICHE SES AMBITIONS

À l’heure de la neutralité carbone, de la RE 2020, des matériaux biosourcés
et de la transition écologique, le bois est au coeur des grands enjeux environnementaux de demain. D’ici à 2030, la Stratégie nationale bas-carbone instaurée par l’État prévoit en effet de réduire de moitié le poids du carbone dans l’Hexagone avec, en ligne de mire, une décarbonisation complète du territoire à l’horizon 2050 ! Un pari ambitieux dans lequel le bois a plus que jamais une carte à jouer. Si, aujourd’hui, le secteur du bâtiment représente encore près de 20 % des émissions de carbone en France, les choses devraient rapidement évoluer.

Largement mis en avant dans la future RE 2020 en tant que système constructif exemplaire du fait de sa durabilité et de sa capacité à stocker du carbone, le bois devrait enfin prendre toute sa place dans le secteur de la construction, et progressivement gagner des parts de marché face aux matériaux fossiles tels que l’acier ou le béton. Créditée de seulement 6 % de parts de marché en 2018, la construction bois se prépare à une explosion de demandes dans les mois et les années à venir. Pour anticiper cette montée en puissance, l’ensemble de la filière est déjà sur le pont avec un plan en béton ! Baptisé Plan ambition bois construction 2030, il formule dix engagements permettant aux professionnels de la filière de disposer des moyens et des outils nécessaires pour répondre à un usage renforcé du bois dans le secteur de la construction. De la formation à la replantation en passant par la réduction des coûts, le développement de l’offre en bois français, la mobilisation des volumes ou le recyclage du bois en fin de vie, il propose des solutions concrètes qui permettront de lever les derniers freins au développement de la construction bois afin « d’être à même de soutenir massivement le respect de l’engagement collectif de neutralité carbone pour 2050 ». Un beau défi à relever pour l’ensemble de notre filière.

Adèle Cazier

So long, vieille branche !

Dans ce numéro de BOISmag, vous trouverez deux enquêtes. Le second volet de celle réalisée pour le dossier construction par notre journaliste enquêteur depuis vingt ans, Yves Topol, et la toute première collaboration à BOISmag d’Hubert Vialatte pour notre traditionnelle enquête de printemps consacrée au bardage. Pour Yves Topol, l’âge légal de la retraite avait sonné depuis quelques années déjà, mais, animé par la passion qu’il avait développée pour la filière bois et les relations chaleureuses tissées avec les professionnels, il continuait de nous apporter son savoir-faire. Yves a décidé qu’il était maintenant temps pour lui de profiter un peu plus de la vie. Je crois savoir que son épouse Brigitte et lui sont des passionnés de randonnées à pied et à vélo. Alors, nous leur souhaitons bonne route. Et comme Yves est quelqu’un de très responsable, il a eu le professionnalisme de nous présenter un successeur tout aussi capable et passionné de bois. Hubert Vialatte est un journaliste qui, comme Yves, a la fibre économique. Il est depuis longtemps correspondant de l’AFP et des Échos, et je suis certain qu’il saura aborder la filière bois comme il convient de le faire au XXIe siècle. Merci de lui réserver un aussi bon accueil lors de ses interviews.

Yves Samama

 

Type de support

Numérique (pdf), Papier et numérique (pdf)

Zone d'expédition

CEE / Suisse / Dom-tom, France Métropolitaine, Reste du monde