BOISmag n°196

A partir de 12,00

Effacer

Sommaire

NEWS – L’actualité de la filière, de la construction, du négoce, des équipementiers…

TRIBUNE FBF

NOMINATIONS – PUBLICATIONS

SCIERIE – Gaudelas : l’esprit d’entreprise de père en fils

ÉQUIPEMENT – L’opération de séchage du bois en pleine mutation

FORÊT – La forêt privée mobilisée face aux scolytes

MENUISERIE

  • Fenêtre sur la labellisation
  • ProcimeUp

ENQUÊTE – Une ère nouvelle s’ouvre pour la construction bois

PRODUITS

CE NUMÉRO CONTIENT

  • 1 publi-reportage Vandecasteele
  • 1 publi-reportage Kallfass
  • 1 publi-reportage Joint Dual

Edito

LE BOIS C’EST ESSENTIEL

Le 1er janvier dernier, on aurait voulu lui donner 20 sur 20 à cette année ! L’économie reprenait de la vigueur, pas d’élections génératrices d’incertitudes en vue, la crise des gilets jaunes commençait à se tasser… Elle était prometteuse, cette année 2020 !

Pour la filière bois, elle s’annonçait comme une année riche en salons avec un cortège d’innovations et d’actions commerciales. Batimat 2019 venait de s’achever sur une note positive et nous étions tous prêts à nous rencontrer sur Eurobois, le Forum Construction, Xylexpo, et bien sûr au Carrefour de Nantes, tant attendu, mais aussi à Euroforest, Architect@Work, Norbat et Artibat. Il y en avait pour tous. L’industrie, le commerce, l’architecture, la forêt, la construction. Et partout, à Paris et en régions. Mais sitôt Eurobois démonté, nous nous retrouvions tous confinés. Difficile dans ces conditions de faire le suivi de ce premier salon. Ensuite, tous annulés, les uns après les autres, si ce n’est un maigre Architect@work, à l’ambiance masquée, lors d’une brève accalmie.

Et nous avons dû faire entrer dans notre vocabulaire des mots nouveaux. Télétravail, webinar, Zoom, Meet, Team, et adopter de nouvelles méthodes de travail.

Malgré tous les obstacles, le bois a résisté !Les scieries tournent à plein, les importateurs ont réalisé leur meilleure année depuis longtemps. Et l’aval suit. Même si certains chantiers prennent du retard, surtout en raison de lenteurs dans l’attribution des permis de construire. Il suffit de regarder les chantiers pour voir du bois là où, jusqu’ici, il n’y en avait pas. À l’heure ou certains secteurs économiques malchanceux ont été qualifiés de « non-essentiels », comme une prophétie, le slogan d’une ancienne campagne de communication de la filière ne pourrait pas être plus vrai : « Le bois c’est essentiel ».

Toute l’équipe de BOISmag se joint à moi pour vous souhaiter une belle année 2021, avec une liberté de mouvement retrouvée et une bonne santé pour vous et vos proche.

 

Yves Samama

Type de support

Numérique (pdf), Papier et numérique (pdf)

Zone d'expédition

CEE / Suisse / Dom-tom, France Métropolitaine, Reste du monde