BOISmag n°194

A partir de 12,00

Effacer

Sommaire

NEWS

  • L’actualité de la filière, de la construction, du négoce, des équipementiers

AGENDA

  • Événements

NOMINATIONS – PUBLICATIONS

FILIÈRE

  • Concours La Canopée : la forêt et le bois, toujours sources d’innovations

SCIERIES

  • La crise du coronavirus et l’avenir des scieries françaises

ÉQUIPEMENT

  • Les fabricants italiens de machines dans l’incertitude

FORÊT

  • Le marché du bois à l’épreuve de la crise sanitaire

NÉGOCE

  • Samse reste optimiste et mise sur l’activité bois

ENQUÊTE

  • Scieries : quel avenir pour les investissements ?

PRODUITS

ANNONCES CLASSÉES

  • ONF : calendrier des ventes de bois – automne 2020

LISTE DES NÉGOCIANTS

Edito

UN MINISTRE QUI AIME LE BOIS

Depuis le 6 juillet et le remaniement ministériel, le bois aurait-il enfin les faveurs du gouvernement ? C’est en tout cas ce que laisse présager la nomination par Jean Castex de Julien Denormandie au ministère de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt. Ingénieur des Eaux et Forêts et neveu de Julien Denormandie – ancien président de la FNB et de France Bois forêt –, notre nouveau ministre de tutelle maîtrise bien les arcanes de la filière et n’hésite pas à plaider la cause de la forêt et du bois depuis son entrée au gouvernement en 2017.

Aujourd’hui aux commandes de la branche forêtbois, il devrait tout mettre en oeuvre pour accompagner les professionnels de cette filière, à laquelle il se dit « profondément attaché » et à propos de laquelle il n’hésite pas à prendre la parole. Du Contrat stratégique de filière, qui représente « un outil opérationnel qui va transformer la construction afin de développer l’usage du bois », à la RE 2020, qui « doit être une occasion historique de faire en sorte que les matériaux biosourcés, dont le bois, aient plus de place dans la construction »… le bois était déjà omniprésent dans son discours avant sa prise de fonctions début juillet. Et il le sera sans doute encore davantage dans les mois à venir.

Cette nomination sonne donc comme une bonne nouvelle en ces temps troublés, alors que les professionnels se remettent doucement de la crise de la Covid-19 et de son impact sur l’économie de la filière, et qu’ils auront besoin de tout le soutien possible de la part du gouvernement pour se tourner vers l’avenir.

Adèle Cazier

 

Le 27 juillet, le ministre délégué du Commerce extérieur, Franck Riester, a annoncé le redémarrage des foires et salons professionnels le 1er septembre. De quoi redynamiser le secteur de l’événementiel après plusieurs mois d’arrêt, dans le respect des normes sanitaires.

Type de support

Numérique (pdf), Papier et numérique (pdf)