BOISmag n°189

A partir de 6,00

Effacer

Sommaire

NEWS

L’actualité de la filière, de la construction, du négoce, des équipementiers…

 

AGENDA

Événements et formations

 

NOMINATIONS ET PUBLICATIONS

 

SCIERIE

Le groupe Baret, un des leaders européens du bois sous rail

 

MENUISERIE

Menuiseries 21 met le cap à l’Est

 

ÉQUIPEMENT

Concept et Fabrication : la réactivité du sous-traitant

 

NÉGOCE

Les négoces de bois sur la voie de la croissance

 

FILIÈRE

Une journée “occitante” pour l’innovation

 

DOSSIER

La menuiserie bois se réinvente

Un marché concurrentiel

Le vitrage collé, l’avenir de la menuiserie bois ?

Atulam montre l’exemple

Zoom sur le NF DTU 36.5

Nouveau référentiel NF : opération séduction

 

Publi-reportage Eurobois

Edito

LA FORÊT, LE BOIS ET L’EMPLOI !

Manque d’attractivité, difficultés de recrutement, formations non adaptées à la réalité du terrain… Depuis plusieurs années, les professionnels de la forêt et du bois peinent à recruter du personnel correctement formé et à séduire les jeunes, qui sont loin de se douter de toute la diversité des métiers offerts par notre filière. Loin de l’image vieillotte dont on l’afflige parfois, notre filière se tourne toujours plus vers l’avenir et la modernité avec une palette de métiers à la pointe de la technologie, à l’image du développement des ateliers 4.0 ou de la robotique. Loin des formations traditionnelles, elle s’ouvre également de plus en plus vers l’alternance pour séduire un public toujours plus large. Et pourtant, malgré ces efforts, certaines branches de la filière font toujours face à un déficit de personnel ! Pour prendre ce problème à bras-le-corps, la région Grand Est a lancé le 25 novembre dernier une action collective inédite baptisée Mission Bois Emploi (MBE), qui fédère tous les acteurs locaux (interprofessions, entreprises, institutionnels…) en vue de développer l’attractivité, la formation, l’emploi et les compétences au sein de la filière régionale qui représente plus de 55 000 emplois.

Une initiative qui, espérons-le, permettra de faire bouger les choses et de communiquer sur le potentiel de notre filière auprès du plus grand nombre pour attirer de nouveaux talents. Une initiative qui pourrait aussi, pourquoi pas, être déclinée sur d’autres territoires pour pallier durablement le manque de personnel dans certaines entreprises au cours des prochains mois, voire des prochaines années… Une belle initiative qui permet de terminer cette année 2019 sur une note positive. Nous vous souhaitons de très bonnes fêtes et une belle année 2020 !

 

Adèle Cazier

Type de support

Numérique (pdf), Papier et numérique (pdf)