BOISmag n°181

A partir de 6,00

Effacer

Sommaire

1 100 MILLIONS DE DOLLARS pour la construction bois

Il n’y a pas de faute de frappe : c’est le montant cumulé des levées de fonds opérées par Katerra, une start-up californienne créée en 2015 seulement. À sa tête, Michael Marks, à la fois ancien PDG de Flex (un important sous-traitant électronique d’Apple) et de Tesla, et Fritz Wolff, un mégapromoteur dans l’habitat collectif. Leur constat : l’industrie de la construction est archaïque. Ils veulent appliquer à la construction ce qu’ils ont mis en place dans l’électronique grâce aux nouvelles

technologies, à la robotisation, à l’intelligence artificielle, à la standardisation personnalisée et, surtout, en éliminant les intermédiaires. Comme Tesla a cassé les codes de l’industrie automobile, comme Amazon a révolutionné la distribution de livres et le reste, comme Uber a secoué tous les taxis du monde, comme plein d’autres exemples autour de nous ces dernières années, Katerra veut absorber la construction par une intégration verticale globale. « Nous apportons des esprits frais et des outils au monde de l’architecture et de la construction, et appliquons une approche pour réduire le temps et les coûts », déclare Michael Marks. Son motto : « Faster, Better, Cheaper ».

Séduit par les potentialités qu’offrent le CLT et le lamellé-collé, Katerra a mis la main sur le cabinet d’architecture canadien Michael Green, qui a construit le premier bâtiment de grande hauteur en CLT sur le campus de l’université de Vancouver. La fabrication “off site” se fait dans une usine ultramoderne,ultra-robotisée, mais employant déjà 3 000 personnes à ce jour. Architectes, designers, ingénieurs, chercheurs composent les équipes. « Ce que nous ne pouvons pas acheter, nous le fabriquons », déclare Michael Marks. Et Katerra, en plus de fabriquer les bâtiments, produit son CLT, produit les menuiseries, les meubles, conçoit la robinetterie, le système électrique, la climatisation et le chauffage, et les panneaux solaires.

100 % start-up. Une croissance exponentielle. De la technologie. Des financements colossaux. Une ambiance bouillonnante et la volonté de conquérir le monde. Les chiffres donnent le tournis : déjà 3 milliards de dollars de commandes et plus d’un million de mètres carrés de planchers CLT. 90 jours pour terminer un immeuble d’habitation.

Aux États-Unis comme en France, la pénurie de logements est sévère.

Nous voudrions que plus de bois soit utilisé dans la construction et, conjonction des planètes, la demande est là. Katerra nous démontre qu’une meilleure offre suffirait à séduire le marché. Il y a certainement la place pour un Katerra en Europe. Sera-t-il français ? Sera-t-il un outsider comme aux États-Unis ? Sera-t-il basé sur une alliance de type Airbus ? Personne ne peut le dire. Mais il sera !

Yves Samama

Edito

NEWS

  • L’actualité de la filière, de la construction, du négoce, des équipementiers…

 

AGENDA

  • Événements et formations

 

ÉQUIPEMENT

  • SCM en route vers le futur !

 

MENUISERIE

  • Menuiseries 21 à la découverte du savoir-faire limousin

 

FILIÈRE

Poussières de bois : un problème non résolu

 

NÉGOCE

  • Sylvalliance : la coopération est la clé de la réussite

 

FOCUS LIGNA

  • Pluie de nouveautés pour la charpente et l’ossature bois

 

CONSTRUCTION

  • Le Forum Bois Construction se projette dans l’avenir

 

SCIERIE

  • Le gros bois au cœur de la scierie Falcon

 

ENQUÊTE

  • Bardages bois : l’impératif de la qualité
  • Faire reconnaître les produits et leur nécessaire entretien
  • Des produits toujours plus performants et attractifs
Type de support

Numérique (pdf), Papier et numérique (pdf)