Artisans & Bois n°65

A partir de 12,00

Effacer

Sommaire

NEWS

PROFESSION
La construction bois résiste à la crise sanitaire

ÉQUIPEMENT
Uperio profession : levageur

PROFESSION
Activité en hausse pour l’artisanat du bâtiment

CONSTRUCTION
Rothoblaas se dote d’un nouvel entrepôt autoportant en bois

MENUISERIE EXTÉRIEURE
Bâtiment toulousain avec vue

CONSTRUCTION & AMÉNAGEMENT
Des tiers-lieux originaux en bois local

AMÉNAGEMENT INTÉRIEUR
Meilleurs Ouvriers de France : « Cela devient une obsession ! »

FOCUS
Artibat is back

AB BOUTIQUE
Nouveautés ARTIBAT

Edito

Bâtiment cherche jeunes talents

A l’image de nombreux autres secteurs d’activités, la filière bois peine à recruter. Et la pandémie de Covid 19 n’a pas arrangé les choses. Faute de visibilité, les chefs d’entreprises étaient moins enclins à embaucher de nouveaux apprentis. Aujourd’hui, le secteur du bâtiment redémarre, les chantiers reprennent, et même si les prix du bois continuent leur course folle en attendant une accalmie tant espérée, les entreprises tournent à plein régime pour répondre à une demande grandissante en produits bois. Une dynamique positive qui incitera peut-être davantage les dirigeants d’entreprises artisanales à se tourner de nouveau vers l’emploi des jeunes… D’autant que notre matériau est aujourd’hui au centre de toutes les attentions et séduit un nombre grandissant de Français de part ses atouts en termes de durabilité et de confort d’usage.
Pour encourager cette dynamique, et palier une pénurie de main-d’oeuvre grandissante affectant le secteur du bâtiment dans son ensemble, et la filière bois en particulier, la Fédération française du bâtiment lançait il y a quelques mois l’opération « 15 000 jeunes talents bâtisseurs », dont l’objectif est de favoriser l’accès des jeunes aux entreprises du bâtiment grâce à un accompagnement spécifique. Soutenue par les ministères du Travail, du Logement et de la Ville, cette initiative permettra à 15 000 jeunes de bénéficier de stages et de contrats de travail – apprentissage ou professionnalisation – tout au long de l’année 2021-2022. Avec, en ligne de mire, l’ambition de décrocher un emploi stable. « Il y a urgence à accompagner les besoins en recrutement à travers la découverte des métiers, l’orientation vers la formation ainsi que l’insertion dans l’emploi », assure la FFB, qui s’engage, en outre, à renforcer ses actions d’information sur les métiers du bâtiment, et à mobiliser les dispositifs de la profession en matière de formation, de prévoyance et de prévention des risques.
Une initiative prometteuse qu’il faudrait reproduire et amplifier d’année en année pour attirer les jeunes vers les métiers du bois, et peut-être palier peu à peu le manque de personnel qualifié dans les ateliers…

Adèle Cazier

Type de support

Numérique (pdf), Papier et numérique (pdf)

Zone d'expédition

CEE / Suisse / Dom-tom, France Métropolitaine, Reste du monde