Artisans & Bois n°49

12,00

Sommaire

CHANTIER

  • Joli pont de bois sur le périph’

ACTUALITÉ

  • Entreprise
  • Bostitch au beau fixe

AGENDA

  • Pour tout savoir sur les salons et les formations

Compte-rendu

  • Artibat, un rendez-vous désormais incontournable
  • Construction
  • Le modulaire peaufine ses modèles industriels

Marchés publics

  • Le bois dans les bâtiments scolaires
  • Un lycée béton tout de bois vêtu !
  • Le bois écrin de la science

Focus escalier

  • Un artisanat technologique
  • Woood, ou l’ambition marche après marche

Dossier

  • Le douglas, une essence au fort potentiel

La France possède la première ressource européenne de douglas. Ce matériau renouvelable, durable et doté d’excellentes performances mécaniques, trouve sa place dans de nombreux domaines d’application, notamment dans la construction. Le douglas en haut de l’affiche aux Fauvettes À Aubusson, le douglas ne fait pas tapisserie Notre-Dame-du-Douglas

Salon

  • Eurobois se réinvente
  • Produits : les nouveautés Eurobois

Edito

Bientôt artisans 4.0 ?

Robots, drones, Bim, planification en 3D, logiciels pilotés sur tablette… la technologie avance à vitesse Grand V. Elle s’expose un peu partout dans les salons, notamment au dernier Artibat, qui vient de fermer ses portes à Rennes. Si, voici encore trois ans, ces mots ne figuraient même pas dans le dictionnaire, les nouveaux venus commencent à se frayer un chemin dans les entreprises, grandes et petites. Mais ils sont encore très peu présents dans nos entreprises artisanales. « Gadgets », « trop chers », me direz-vous. Ils sont pourtant le reflet de ce qui nous attend dans un futur très proche. Certaines entreprises ont pris les devants et déjà intégré ces nouveaux outils. Alors, mieux vaut sauter dans le train en marche. Un train à prendre également dans le domaine de la production. Renforcer la productivité en s’appuyant sur l’automatisation et la flexibilité des processus de production est la solution pour rester dans la course. Les fabricants de machines multifonctions, CNC, robots ou systèmes de contrôle et de mesure, multiplient leurs efforts pour accompagner les artisans dans ce tournant. Et les amener à faire entrer dans leur entreprise l’industrie 4.0. Une industrie intelligente où les différents outils et postes de travail sont connectés et intégrés dans les chaînes de production et d’approvisionnement. Une production composée d’outils intelligents, communicants. Bref, investir, innover, se former sont trois clefs permettant, pour rester compétitif, de devenir un artisan 4.0. Un artisan connecté !  Un salon se termine, un autre commence. Eurobois, le salon des équipements et des techniques de transformation du bois et du bois-matériau, ouvrira ses portes à Lyon dans quelques jours, dans un contexte plutôt optimiste : des taux d’intérêt bas, une croissance de retour, et le prolongement de la mesure de suramortissement reconduite jusqu’au 14 avril 2017.

Bonne lecture

Stéphanie Obadia